top of page

L’ostéopathie pour soulager les douleurs de la sciatique | Bienfaits et Prévention

« La sciatique est fréquente, elle se manifeste par une douleur qui parcourt tout le membre inférieur et est souvent causée par une hernie discale dans 95 % des cas. Bien que les sensations ressenties soient désagréables, telles que des brûlures, un engourdissement de la jambe ou une perte de sensibilité, cette affection est généralement légère et peut être soulagée par la prise d'anti-inflammatoires et d'antalgiques. Cependant, si les douleurs persistent, recourir à l'ostéopathie peut être une solution pour soulager les souffrances associées à la sciatique.»


La sciatique, cette douleur qui irradie le long de la jambe


Vos lecteurs doivent avoir l'impression qu'ils découvrent l'article pour la première fois, avec le même souci du détail que vous. Vous devez bien décrire l'article et offrir un compte rendu complet de son apparence et de toutes ses fonctionnalités. N'oubliez pas d'inclure des images pour rendre votre description plus vivante.


La sciatique, qu’est-ce que c’est ? | Définition


La sciatalgie est le terme désignant la douleur nerveuse affectant le nerf sciatique. Elle entraîne des douleurs le long du trajet de ce nerf, s'étendant tout au long du membre inférieur (jambe). Elle peut également être liée à une lombalgie (douleur au bas du dos), formant ainsi ce que l'on appelle une lombosciatique.


Cette condition, résultant de la compression des nerfs spinaux enracinés au niveau de la colonne vertébrale, peut impacter les deux jambes.


Le nerf sciatique, le plus volumineux de notre corps, est qualifié de "mixte" car il assure à la fois la sensibilité et le mouvement d'une partie des membres inférieurs. Il prend naissance dans le bas du dos au niveau de la moelle épinière et descend dans le canal lombaire, situé entre les vertèbres. Ses deux racines principales se trouvent entre :


  • Les 4 ᵉ et 5 ᵉ vertèbres lombaires (L4 et L5) ;

  • La 5 ᵉ vertèbre lombaire et la 1ʳᵉ vertèbre sacrée (L5 et S1).

 

 Il existe différents types de sciatiques :

  • La lombosciatique, la plus courante, se caractérise par une douleur au bas du dos qui se propage jusqu'au membre inférieur.

  • La sciatique hyperalgique est extrêmement douloureuse et ne répond pas efficacement aux traitements avec ‘’antidouleur’’.

  • La sciatique avec syndrome de la queue de cheval provoque une perte de sensibilité dans les membres inférieurs et nécessite une intervention neurochirurgicale pour être traitée.

  • La sciatique paralysante limite la capacité à effectuer certains mouvements de la jambe.

 

Les manifestations courantes de cette névralgie incluent une douleur qui part du bas du dos, traverse la fesse et peut s'étendre jusqu'aux orteils. Les symptômes de la sciatique peuvent également se présenter sous forme de sensations de décharges électriques, de picotements dans la jambe et le pied, d'engourdissement du membre inférieur, ou encore de faiblesse musculaire. 


Les origines et facteurs à risque


La sciatique n'est pas une maladie en soi, mais plutôt un dysfonctionnement des structures impliquant une compression des nerfs spinaux. Dans la plupart des cas, cette condition est causée par une hernie discale (compression d'un disque intervertébral irritant le nerf sciatique).


Cependant, plusieurs situations peuvent déclencher cette névralgie :

  • La grossesse, en particulier au cours du dernier trimestre.

  • L'arthrose touchant les vertèbres lombaires (rétrécissement du canal lombaire ou spondylolisthésis, un glissement d'une vertèbre par rapport à une autre).

  • L'ostéoporose, entraînant un affaissement des vertèbres.

  • Une infection au niveau du rachis.

  • La spondylarthrite ankylosante, une maladie inflammatoire affectant la colonne vertébrale.


Certains facteurs comme le surpoids, une faiblesse de la sangle abdominale, le soulèvement fréquent de charges lourdes ou une pratique sportive trop intense augmentent le risque de développer une sciatalgie. 


Soulagez vos douleurs sciatiques grâce à l'ostéopathie

Une approche manuelle pour atténuer l'inconfort


Les douleurs sciatiques sont une raison fréquente de consultation en ostéopathie. Cette méthode peut s'avérer très efficace pour soulager les douleurs associées, le praticien ne se contente pas seulement de traiter les symptômes, mais cherche également à identifier leur source.


Lors d'une séance, le thérapeute procède à une évaluation approfondie. Cette étape, pendant laquelle il recueille des informations sur le patient, lui permet d'établir des liens entre les symptômes, l'historique médical et le mode de vie de la personne.


Après cette évaluation, le thérapeute procède à l'identification des zones douloureuses et entame le traitement ostéopathique. Ce dernier vise à réduire la pression exercée sur le nerf sciatique.


L'ostéopathe peut ainsi :

• Rétablir la mobilité au niveau des vertèbres lombaires pour stopper l'irritation du nerf sciatique.

• Restaurer la fonctionnalité des organes du petit bassin (vessie, utérus) susceptibles de comprimer le nerf. Il utilise alors des techniques viscérales.

• Améliorer la souplesse du muscle piriforme s'il exerce une pression sur le nerf sciatique en relâchant la tension musculaire. Cette compression est à l'origine des sciatiques localisées, où la douleur est ressentie dans une partie spécifique de la jambe.

• Relâcher les contractures musculaires locales qui exercent une pression sur le trajet du nerf.


La prévention


Cette approche naturelle considère le corps dans sa globalité. Ainsi, lors de chaque consultation, le thérapeute explore la présence éventuelle d'autres blocages susceptibles d'influer sur la sciatique. Par exemple, un déséquilibre au niveau du crâne peut impacter le sacrum. Ce lien peut induire des tensions au niveau du muscle piriforme, favorisant ainsi l'apparition de sciatiques.


Les séances d'ostéopathie sont aussi utilisées à titre préventif pour prévenir les douleurs liées à la sciatique | Conseils et postures recommandées


Les consultations en ostéopathie pour soulager les douleurs liées à la sciatique sont souvent réalisées en situation d'urgence. Toutefois, afin d'éviter toute récidive, il est conseillé de consulter un professionnel de santé une à deux fois par an.

 

En effet, en plus d’effectuer un bilan complet des structures de votre corps, votre ostéopathe vous donne des préconisations. Elles sont à mettre en œuvre selon votre profil. Il peut s’agir, par exemple, de :


  • Pratiquer une activité sportive modérée pour muscler votre dos telle que la marche ou la natation ;

  • Prendre conscience de votre posture au quotidien et aménager votre espace de travail (chaise de bureau) ;

  • Protéger votre dos lors du port de charges lourdes en vous accroupissant ou en vous incitant à pousser les objets ;

  • Opter pour l’usage de sacs à dos au détriment des sacs à main ;

  • Adopter un style de vie sain ;

  • Etc.

 

L’ostéopathie est une méthode naturelle qui permet de soulager efficacement les douleurs d’une sciatique. Le praticien, par des manipulations douces, va libérer les différentes pressions exercées sur le nerf. Cependant, adopter un mode de vie sain et prendre soin de son corps demeurent les meilleurs moyens de rester en bonne santé. N’hésitez pas à demander conseil à votre ostéopathe : postures à adopter, activité physique, méthodes d’échauffements et d’étirements…


Vous souffrez d’une sciatique qui vous immobilise ? 




bottom of page